Accueil > Membres > Membres permanents

Philippe COCATRE-ZILGIEN

mis à jour le

Professeur

pccz@wanadoo.fr

Titres universitaires

- Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris (1977).
- Licencié ès lettres (Histoire, Paris-IV Sorbonne, 1979).
- DEA (Paris-II) : droit privé général (1978), droit public (1979), histoire du droit (1979).
- Docteur d’État en droit (Paris-II, 1986)
- Agrégé d’histoire du droit (1988).

Parcours professionnel

- Professeur à l’université de Poitiers (1988-1991).
- Professeur à l’université de Reims (1991-1995).
- Professeur à l’université de Paris-II (depuis 1995).

Thèmes de recherche

- droit romain.

Articles

- « Les vestiges du droit romain dans le Code des obligations et des contrats du Maroc : l’exemple du commodat (article s 830-855) », in Le Livre jubilaire. Centenaire du Dahir formant Code des Obligations et Contrats, sous la direction de Fouzi Rherrousse, Centre des Obligations et Contrats, Faculté des Sciences Économiques et Sociales de Fèz, 2016.
- « La fureur d’Aelius Priscus : commentaire du rescrit des empereurs Marc Aurèle et Commode relatif à un aliéné mental qui avait tué sa mère », in « Folie et déraison » : regards croisés sur l’évolution juridique des soins psychiatriques en France, Pouvoir, santé et société, deuxièmes journées d’histoire du droit de la santé, Cour de Cassation / Université Paris VIII, sous la direction d’Alexandre Lunel, Paris, LEH Édition, 2015, p. 37-66.
- « Le roi et la loi : l’« orateur » de Louis VI le Gros a-t-il utilisé les compilations justiniennes lors de la conférence des Planches-de-Neaufles (1109) ? », Études offertes à Jean-Louis Harouel. Liber amicorum, ed. D. Salles, A. Deroche et R. Carvais, Editions Panthéon-Assas, Paris, 2015, p. 717-736.
- « When Africans were French citizens », in French studies. Literature, Culture, and Politics, edited by Steven Frankel and John Ray, Paris, Éditions Honoré Champion, 2014.
- « Quand la France était "la colonie de ses anciennes colonies » (1946-1958), in Les colonies, Approches juridiques et institutionnelles de la colonisation de la Rome antique à nos jours, LGDJ, lextenso ed., 2014, p. 381-447.
- Lucrèce (De rerum natura 5.1136-1160) et le progrès du droit, in : « Carmina iuris, Mélanges en l’honneur de Michel Humbert », édités par Emmanuelle Chevreau, Aude Laquerrière-Lacroix et David Kremer, Paris, De Boccard, 2012, p. 101-158.
- La pietas chez les Prudents romains, in : « Le Sacré dans tous ses états : catégories du vocabulaire religieux et sociétés, de l’Antiquité à nos jours », Travaux du Centre de recherche en histoire de l’Université de Saint-Étienne, volume n° 10, 2012, p. 57-71.
- Les dieux héritiers : le mystère des « Règles d’Ulpien », 22, 6, in : « L’Organisation matérielle des cultes dans l’Antiquité » (B. Canas, éd.), Paris, Édition Cybèle, 2010, p. 123-138.
-  La rédhibition de l’esclave pour cause de maladie en droit romain, in : « Pouvoir, santé et société, actes des premières journées d’histoire du droit de la santé », « Revue générale de droit médical », octobre 2008, p. 9-81.


Les bibliothèques de l’IHD

Une revue partenaire

Ressources en ligne

La Société d’Histoire du Droit

L’Institut de Droit Romain

Rechercher