Accueil > Membres > Membres permanents

Anne LEFEBVRE-TEILLARD

mis à jour le

Professeur émérite

Titres universitaires

- Licenciée en droit (1965)
- Diplômée d’études supérieur en histoire du droit (1966) et en droit privé (1966)
- Docteur en droit de l’Université Paris II (1970)
- Agrégé de droit romain et d’histoire du droit (1970).

Parcours professionnel

- Maître de conférences agrégée puis professeur à l’université Paris XIII (1971-1987)
- Professeur à l’Université Paris II (1987-2008)
- Professeur émérite de l’Université Panthéon-Assas (Paris II)

Distinctions

- Lauréate de l’Institut (1991)
- Médaille Sarton de l’Université de Gand (2006)
- Officier de l’Ordre des Palmes académiques (1999)
- Chevalier de l’Ordre national du Mérite (1999)
- Chevalier de la Légion d’Honneur (2007).

Autres activités

- Membre correspondante de la Selden Society (depuis 1992).
- Membre correspondante de la Bayerische Akademie der Wissenschaften, Philologische - Historische Klasse (depuis 1994).
- Membre de l’American Society for Legal History (depuis 2006).
- Membre étranger de l’Academia di scienze e lettere di Lombardia (depuis 2007).
- Membre de la Société d’histoire du droit.
- Membre de la Iuris Canonici Medii Aevi Consociatio (ICMAC).

Thèmes de recherche

- Histoire du droit privé
- Histoire du droit canonique
- Histoire des sources du droit

Ouvrages

- Autour de l’enfant. Du droit canonique et romain médiéval au code civil de 1804, Leiden-Boston, Brill, 2008 (Medieval Law and Its Practice, 2), XIII-380 p. [Recueil d’études].
- Introduction historique au droit des personnes et de la famille, Paris, PUF, 1996, 475 p. [Ouvrage couronné par l’Institut].
- Le nom, droit et histoire, Paris, PUF, 1990, 247 p. [Ouvrage couronné par l’Institut].
- La société anonyme au XIXe siècle : du Code de commerce à la loi de 1867, histoire d’un instrument juridique du développement capitaliste, Paris, PUF, 1985, XII-481 p.
- Les officialités à la veille du concile de Trente, Paris, LGDJ, 1973 (Bibliothèque d’histoire du droit et droit romain, 19), 291 p.
- La population de Dole au XVIIIe siècle, Paris, PUF, 1969 (Travaux et recherches de la Faculté de droit et des sciences économiques de Paris. Série Sciences historiques, 19), 88 p.

Articles

- « De la Francofurtana à la Collection de Gilbert : Une méthode de compilation saisie sur le vif », Zeitschrift der Savigny-Stiftung für Rechtsgeschichte, Kanonistische Abteilung, t. 102 (2016), p. 23-72.
- « Texts and Parisian Context of the Licentia Docendi at the Beginning of the Thirteenth Century », Texts and Contexts in Legal History. Essays in Honor of Charles Donahue, ed. John Witt, Sara McDougall, Anna di Robilant, Berkeley, Robbins Collection, 2016, p. 159-177.
- « Un bel exemple de falsification éditoriale », Études offertes à Jean-Louis Harouel. Liber amicorum, ed. D. Salles, A. Deroche et R. Carvais, Editions Panthéon-Assas, Paris, 2015, pp. 745-760.
-  « Recherches autour d’une expression : droit savant », Mélanges en l’honneur du professeur Nicole Dockès, ed. Christian Laurenson-Rosaz, David Deroussin, Paris, Éditions La Mémoire du Droit, 2014, p. 435-454.
-  « Une repetitio de Pierre de Belleperche sur la loi Quod nerva [D., 16, 3, 32] »,Meditationes de iure et historia. Essays in honour of Laurens Winkel, ed. Rena van den Bergh et alii, t. II, [Pretoria], University of South Africa, 2014, p. 536-545.
- « Le mariage en droit canonique et dans l’ancien droit », L’œuvre scientifique de Jean Gaudemet. Actes du colloque des 26 et 27 janvier 2012, Paris, Presses de l’université Panthéon-Assas., 2014, p. 129-137.
- « Portrait d’un “romaniste” hors du commun : Jean Acher (1880-1915) », Tijdschrift voor Rechtsgeschiedenis, t. 81 (2013), p. 449-464.
- « Materia de dolo et culpa. Une offensive menée par Jacques de Revigny contre la glose d’Accurse », Revue historique de droit français et étranger, t. 91 (2013), p. 371-397.
-  « Du Décret aux décrétales : l’enseignement du droit canonique au sein de l’école parisienne (fin -XIIe-début XIIIe siècle) », L« es débuts de l’enseignement universitaire à Paris (1200-1245 environ) », Turnhout, Brepols, 2013 (Studia artistarum, 38), p. 319-328.
- « L’appel a gravamine », Der Einfluss der Kanonistik auf die Europäische Rechtskultur, IV, Prozessrecht, ed. Yves Mausen, Mathias Schmoeckel, Orazio Condorelli, Franck Roumy, Köln-Weimar-Wien, Böhlau, 2013 (Norm und Struktur, 37/4), p. 285-305.
- « Crime ou délit ? Le droit romano-canonique à la recherche d’un critère distinctif », Der Einfluss der Kanonistik auf die Europäische Rechtskultur, t. III, Straf- und Strafprozessrecht, éd. Mathias Schmoeckel, Orazio Condorelli, Franck Roumy, Köln-Weimar-Wien, Böhlau, 2012 (Norm und Struktur, 37/3), p. 37-54.
- « Gloses parisiennes autour de l’appel a gravamine », Recto ordine procedit magister. Liber amicorum E. C. Coppens, éd. Louis Berkvens, Jan Hallebeek, Georg Martyn, Paul Nève, Brussel, Koninklijke Vlaamse Academie van Belgie voor wetenschappen en kunsten, 2012 (Iuris scripta historica, 28), p. 209-220.
- « Droit civil et histoire du droit à l’aube du XXe siècle », Confronting the frontiers of family and succession law. Liver amicorum Walter Pintens, éd. Alain-Laurent Verbeke et alii, Cambridge-Antwerp-Portland, Intersentia, 2012, p. 815-830.
- « Crimes, délits et maléfices », Doctrine et pratiques pénales en Europe, éd. J.-M. Carbasse et M. Ferret-Lesné, Journées internationales d’histoire du droit - Montpellier 26-29 mai 2011 , Université de Montpellier I Faculté de droit et de Science politique, Montpellier, 2012, p. 97-109.
- « L’apport d’André Gouron à l’histoire des Universités : l’école de droit canonique parisienne (XIIe siècle) », Hommage à André Gouron, supplément à la Revue d’histoire des anciens pays de droit écrit, 2011, p. 53-61.
- « Si minor delinquit ex culpa : A propos d’une controverse soulevée par Jacques de Revigny », Tijdschrift voor Rechtsgeschiedenis, t. 179 (2011), p. 203-218.
- « Justice publique, justice privée : les origines canoniques de quelques grands traits caractéristiques de l’arbitrage », Der Einfluss der Kanonistik auf die Europäische Rechtskultur, t. II, Öffentliches Recht, éd. Franck Roumy, Mathias Schmoeckel, Orazio Condorelli, Köln-Weimar-Wien, Böhlau, 2010 (Norm und Struktur, 37/2), p. 133-154.
- « Un dictum Gratiani embarrassant », Zeitschrift der Savigny-Stiftung für Rechtsgeschichte, Kanonistische Abteilung, t. 96 (2010), p. 127-151.
- « Juge et/ou arbitre », Jean Foyer. In memoriam, Paris, Lexis-Nexis, 2010, p.177-183.
— « Petrus Brito, auteur de l’apparat Ecce vicit leo ? », Tijdschrift voor Rechtsgeschiedenis, t. 77 (2009), p. 1-21, et dans Proceedings of the Thirtheenth International Congress of Medieval Canon Law (Esztergom, 3-8 August 2008), éd. Peter Erdö, Città del Vaticano, Biblioteca apostolica vaticana, 2010 (Monumenta Iuris Canonici, C/14), p. 117-135.
- « L’influence du droit canonique sur l’apparition d’une présomption de paternité », Der Einfluss der Kanonistik auf die Europäische Rechtskultur, t. I, Zivil- und Zivilprozessrecht, éd. Orazio Condorelli, Franck Roumy, Mathias Schmoeckel, Köln-Weimar-Wien, Böhlau, 2009 (Norm und Struktur, 37/1), p. 249-263.
- « L’arbitrage de l’Histoire », Archives de philosophie du droit, t. 52 (2009), p. 1-14.
- « La famille, pilier du Code civil », Les penseurs du Code civil, éd. Claude Gauvard, Paris, La Documentation française, 2009 (Histoire de la justice, 19), p. 311-319.
- « Si adversus delictum suum. Une illustration des problèmes soulevés par la transmission des manuscrits du Code de Justinien », Rivista internazionale di diritto comune, t. 19 (2008), p. 9-39.
- « Circulation des connaissances au Moyen Âge : quelques exemples », Rivista di storia del diritto italiano, t. 81 (2008), p. 5-14.
- « L’institutionalisation du clergé (IVe-Ve siècles) », Les Pères de l’Église et les ministères. Évolutions, idéal et réalités. Actes du 111e colloque de La Rochelle, les 7, 8 et 9 septembre 2007), éd. Pascal-Grégoire Delage, Jonzac, Association Histoire et Culture, 2008, p. 39-50.
- « Arbiter, arbitrator seu amicabilis compositor », Études d’histoire du droit privé en souvenir de Maryse Carlin, éd. Olivier Vernier, Paris, La Mémoire du Droit, 2008, p. 551-565, paru aussi dans Revue de l’arbitrage, 2008, p. 369-387.
- « La lecture de la Compilatio Prima par les maîtres parisiens du début du XIIIe siècle », Zeitschrift der Savigny-Stiftung für Rechtsgeschichte, Kanonistische Abteilung, t. 91 (2005), p. 106-127, également paru dans Proceedings of the Twelfth International Congress of Medieval Canon Law (Washington, 1-7 August 2004), Città del Vaticano, Biblioteca Apostolica Vaticana, 2008 (Monumenta Iuris Canonici, C/13), p. 221-248.
- « Le rôle des canonistes dans la formation d’un “droit commun” romano-canonique », Revue d’histoire des facultés de droit et de la science juridique, t. 28 (2008), p. 215-226.
- « À propos de la responsabilité de l’enfant : pèlerinage aux sources romano-canoniques », Liber amicorum. Études offertes à Geneviève Viney, Paris, LGDJ, 2008, p. 629-643.
- « Un curieux témoin de l’École de Petrus Brito : le manuscrit Paris, Bibliothèque nationale, latin 9632 », Bulletin of medieval canon law, t. 26 (2004-2006) [2008], p. 125-152.
- « L’école parisienne et la formation “politique” des clercs au début du XIIIe siècle », Science politique et droit public dans les facultés de droit européennes (XIIIe-XVIIIe siècle), éd. Jacques Krynen et Michael Stolleis, Frankfurt am Main, Vittorio Klostermann, 2008, p. 23-40.
- « Histoire de la légitimation des enfants naturels en droit canonique : observations sur un ouvrage presque centenaire », Proceedings of the Eleventh International Congress of Medieval Canon Law (Catania 30 July-6 August 2000), Città del Vaticano, Biblioteca Apostolica Vaticana, 2006 (Monumenta Iuris Canonici, C/12), p. 365-370 [= Autour de l’enfant. Du droit canonique et romain médiéval au code civil de 1804, Leiden-Boston, Brill, 2008 (Medieval Law and Its Practice, 2), p. 277-286].
- « “Si mieux n’aime l’épouser” : mariage et relations charnelles hors mariage (France, XVIe-XVIIIe s.) », Autour de l’enfant. Du droit canonique et romain médiéval au code civil de 1804, Leiden-Boston, Brill, 2008 (Medieval Law and Its Practice, 2), p. 31-50 ; à paraître aussi dans Marriage in Europe 1500-1800, éd. S. Siedel-Menchi.
- « La voix de son maître. Étude sur le manuscrit Lilienfeld, Stiftsbibliothek, 220 », Revue historique de droit français et étranger, t. 86 (2008), p. 305-330.
- « La pensée historique de Jean Carbonnier : la mémoire du droit », Hommage à Jean Carbonnier, Paris, Dalloz, 2007, p. 35-44.
- « Brito, Petrus (Petrus Abbas) » ; « Sommes canoniques françaises » ; « Peverel, Pierre », Dictionnaire historique des juristes français, éd. Patrick Arabeyre, Jean-Louis Halpérin, Jacques Krynen, Paris, PUF, 2007, p. 138-139 ; 718-719 ; 621-622.
- « Approche historique d’un grand concept juridique : la filiation », Sartoniana. Sarton chair of the History of Sciences, University of Gent, t. 20 (2007), p. 111-130.
- « L’autorité de la doctrine en droit canonique », Revue d’histoire des facultés de droit et de la science juridique, t. 27 (2007), p. 443-457.
- « Gabriel Le Bras, prince de l’histoire du droit canonique », Revue d’histoire des facultés de droit et de la science juridique, t. 27 (2007), p. 497-506.
- « La responsabilité de l’enfant en droit canonique », Enfant et romanité. Analyse comparée de la condition de l’enfant, éd. Jacques Bouineau, Paris, L’Harmatan, 2007, p. 135-152 [= Autour de l’enfant. Du droit canonique et romain médiéval au code civil de 1804, Leiden-Boston, Brill, 2008 (Medieval Law and Its Practice, 2), p. 131-146].
- « Cambacérès et le code de commerce », Le code de commerce, 1807-2007. Livre du bicentenaire, Paris, 2007, p. 3-17 ; également paru dans Études de droit privé. Mélanges offerts à Paul Didier, Paris, Économica, 2007, p. 197-211 ; trad. néerl. par Georges Martyn, « Cambacérès en het Wetboek van Koophandel », Tweehonderd jaar Wetboek van Koophandel. Bicentenaire du Code de commerce, éd. Georges Martyn, Dirk Heirbaut, Brussel, Koninklijke Vlaamse Academie van België voor Wetenschappen en Kunsten, 2009 (Iuris scripta historica, 23), p. 13-33.
- « Ordre ou juridiction ? À propos du pouvoir d’excommunier des archidiacres (fin XIIe – début XIIIe siècle) », Auctoritas. Mélanges offerts au professeur Olivier Guillot, éd. Giles Constable, Michel Rouche, Paris, Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2006, p. 615-623.
- « L’arbitrage en droit canonique », Revue de l’arbitrage, 2006, n° 1, p. 5-34.
- « L’excommunication dans le droit canonique classique (XIIe-XIIIe s.) », La peine. Discours, pratiques, représentations, éd. Jacqueline Hoareau-Dodinau et Pascal Texier, Limoges, PULIM, 2005 (Université de Limoges. Faculté de droit et des sciences économiques. Cahiers de l’Institut d’anthropologie juridique, 12), p. 11-24.
- « Le livre juridique manuscrit (XIIe-XVe siècle) », Histoire et civilisation du livre. Revue internationale, t. 1 (2005), p. 11-32.
- « Magister B. Étude sur les maîtres parisiens du début du XIIIe siècle », Tijdschrift voor Rechtsgeschiedenis, t. 73 (2005), p. 1-18.
- « Modeler une société chrétienne : les décrétales pontificales », Le médiéviste devant ses sources. Questions et méthode, éd. Claude Carozzi, Hugette Taviani-Carozzi, Aix-en-Provence, Université de Provence, 2004, p. 41-49.
- « Magister P. Note sur les maîtres parisiens du début du XIIIe siècle », Bulletin of medieval canon law, t. 25 (2002-2003) [2004], p. 86-93.
- « Les facteurs d’unification dans l’ancien droit français », 1804-2004. Le Code civil, un passé, un présent, un avenir, Paris, Dalloz, 2004, p. 77-85.
- « À défaut d’expert expert », Figures de justice. Études en l’honneur de Jean Pierre Royer, éd. Annie Deperchin, Nicolas Derasse, Bruno Dubois, Lille, Centre d’Histoire Judiciaire, 2004, p. 665-678 [= Autour de l’enfant. Du droit canonique et romain médiéval au code civil de 1804, Leiden-Boston, Brill, 2008 (Medieval Law and Its Practice, 2), p. 11-29].
- « Une somme : des sommes », « Ins Wasser geworfen und Ozeane durchquert ». Festschrift für Knut Wolfgang Nörr, éd. Mario Ascheri et alii, Köln-Weimar-Wien, Böhlau, 2003, p. 499-514.
- « Naissance du droit français : l’apport de la jurisprudence », Droits. Revue française de théorie juridique, n° 38 (2003), p. 97-110.
- « Absence » ; « État-civil » ; « Famille » ; « Filiation » ; « Mariage » ; « Nom » ; « Personne », Dictionnaire de la Culture Juridique, dir. Denis Alland et Stéphane Rials, Paris, PUF, 2003, p. 1-2 ; 638-649 ; 698-701 ; 720-724 ; 996-1000 ; 1063-1065 ; 1151-1153.
- « “D’oltralpe”. Observations sur l’apparat Militant siquidem patroni », Amicitiae Pignus. Studi in riccordo di Adriano Cavanna, éd. Antonio Padoa-Schioppa, Gigliola di Renzo Villata, Gian Paolo Massetto, Milan, Guiffrè, 2003, p. 1083-1109.
- « Magister A. Sur l’école de droit canonique parisienne au début du XIIIe siècle », Revue historique de droit français et étranger, t. 80 (2002), p. 401-417, également paru dans « Panta rei ». Studi dedicati a Manlio Bellomo, éd. Orazio Condorelli, Roma, Il Cigno Galileo Galilei, 2004, t. III, p. 239-257.
- « Fils ou frère ? Sur le manuscrit 17 de Lons le Saunier (Archives départementales du Jura) », Bulletin of medieval canon law, t. 24 (2002), p. 58-68.
- « L’effet rétroactif de la légitimation en droit canonique », Le temps et le droit. Actes des journées internationales d’histoire du droit (Nice 25-28 mai 2000), Nice, Université de Nice, 2002, p. 25-35 [= Autour de l’enfant. Du droit canonique et romain médiéval au code civil de 1804, Leiden-Boston, Brill, 2008 (Medieval Law and Its Practice, 2), p. 329-341].
- « La maternité chez les canonistes du XIIIe siècle », L’éternel féminin au regard de la cathédrale de Chartres. Actes du colloque européen des 30 juin et 1er juillet 2001, Chartres, Association des amis du Centre médiéval européen de Chartres, 2002, p. 39-45 [= Autour de l’enfant. Du droit canonique et romain médiéval au code civil de 1804, Leiden-Boston, Brill, 2008 (Medieval Law and Its Practice, 2), p. 3-10].
- « Existence physique et existence juridique dans le droit savant médiéval », 1ères rencontres internationales André Demichel (Saint-Denis-Paris, 28 nov.-1er déc. 2001), Revue générale de droit médical, numéro spécial, 2002, p. 43-50.
- « Custom and Law », Proceedings of the Tenth International Congress of Medieval Canon Law. Syracuse, New York, 13-18 August 1996, éd. Kenneth Pennington, Stanley Chodorow, Keith H. Kendall, Città del Vaticano, Biblioteca Apostolica Vaticana, 2001 (Monumenta Iuris Canonici, C/11), p. 753-766.
- « De la rétroactivité à la fiction : notes sur la légitimation par mariage subséquent en droit canonique », A Ennio Cortese, éd. Domenico Maffei et alii, Roma, Il Cigno Galileo Galilei, 2001, t. II, p. 224-235 [= Autour de l’enfant. Du droit canonique et romain médiéval au code civil de 1804, Leiden-Boston, Brill, 2008 (Medieval Law and Its Practice, 2), p. 359-373].
- « Petrus Brito legit... Sur quelques aspects de l’enseignement du droit canonique à Paris au début du XIIIe siècle », Revue historique de droit français et étranger, t. 79 (2001), p. 153-177.
- « Parents et enfants », Mémoires de la Société pour l’histoire du droit et des institutions des anciens pays bourguignons, comtois et romans, t. 58 (2001), p. 11-15 [Conférence introductive au Colloque international tenu à Dijon du 14 au 16 septembre 2000].
- « Le nom propre et la loi », Mots. Les langages du politique, n° 63 (juillet 2000), p. 9-18.
- en collaboration avec Florence Demoulin et Franck Roumy, « De la théologie au droit : genèse médiévale du concept de filiation », Grundlagen des Rechts. Festschrift für Peter Landau zum 65 Geburtstag, éd. Richard H. Helmholtz, et alii, Paderborn, Ferdinand Schöningh, 2000 (Rechts- und Staatswissenschaftliche Veröffentlichungen des Görres-Gesellschaft, 91), p. 421-438 [= Autour de l’enfant. Du droit canonique et romain médiéval au code civil de 1804, Leiden-Boston, Brill, 2008 (Medieval Law and Its Practice, 2), p. 149-170].
- « Causa natalium ad forum ecclesiasticum spectat : un pouvoir redoutable et redouté », Cahiers de recherches médiévales, t. 7 (2000), p. 94-104 [= Autour de l’enfant. Du droit canonique et romain médiéval au code civil de 1804, Leiden-Boston, Brill, 2008 (Medieval Law and Its Practice, 2), p. 171-183].
- « Cum unica et virgine », Excerptiones iuris. Studies in honor of André Gouron, éd. Bernard Durand et Laurent Mayali, Berkeley, The Robbins Collection, 2000, p. 367-383 [= Autour de l’enfant. Du droit canonique et romain médiéval au code civil de 1804, Leiden-Boston, Brill, 2008 (Medieval Law and Its Practice, 2), p. 343-358].
- « Beati possidentes », À cheval entre histoire et droit. Hommage à Jean-François Poudret, éd. Eva Mayer, Antoine Rochat, Denis Tappy, Lausanne, 1999 (Bibliothèque historique vaudoise, 115), p. 247-259 [= Autour de l’enfant. Du droit canonique et romain médiéval au code civil de 1804, Leiden-Boston, Brill, 2008 (Medieval Law and Its Practice, 2), p. 315-327].
- « Tanta est vis matrimonii : Remarques sur la légitimation par mariage subséquent de l’enfant adultérin », Life, Law and Letters. Historial Studies in Honor of Antonio García y García, éd. Peter Linehan, Roma, Libreria Atenea Salesiano, 1998 (Studia Gratiana, 29), p. 543-556 [= Autour de l’enfant. Du droit canonique et romain médiéval au code civil de 1804, Leiden-Boston, Brill, 2008 (Medieval Law and Its Practice, 2), p. 287-299].
- « Tanta est vis matrimonii : l’écho français d’une vieille controverse », Hommage à Romuald Szramkiewicz, Paris, Litec, 1998, p. 95-108 [= Autour de l’enfant. Du droit canonique et romain médiéval au code civil de 1804, Leiden-Boston, Brill, 2008 (Medieval Law and Its Practice, 2), p. 301-314].
- « De quelques fondements canoniques du droit des personnes et de la famille », L’Église et le droit. Actes du Xe colloque international de l’Institut de droit et d’histoire canonique, Aix-en-Provence, 25-26 avril 1997, Aix-en-Provence, Université de droit, d’économie et des sciences d’Aix-Marseille, s. d. [1998], p. 73-82.
- « Changer de nom, de quel droit ? », Des noms et des hommes. L’homme et ses désignations, des sociétés antiques à l’identifiant chiffré. Actes de la table-ronde organisée par Histoire au présent, 1996, éd. Catherine de Firmas, Paris, Histoire au présent, 1998 (Sources. Travaux historiques, n° 45-46, 1996), p. 139-145.
- « Les origines : la dispense en droit canonique », Droits. Revue française de théorie juridique, n° 25 (1997), p. 11-18.
- « Debolezza tollerata, crimine imperdonabile : la filiazione nel codice napoleone », Archivio giuridico, t. 217 (1997), p. 55-70.
- « Mulieri asserenti se ex operibus alicujus praegnantem an credi debeat etiamsi hoc affirmet juramento ? Les origines d’une célèbre “decisio” de N. Boerius », Proceedings of the Ninth International Congress of Medieval Canon Law (München, 1992), éd. Peter Landau, Jörg Müller, Città del Vaticano, Biblioteca Apostolica Vaticana, 1997 (Monumenta Iuris Canonici, C/10), p. 575-590 [= Autour de l’enfant. Du droit canonique et romain médiéval au code civil de 1804, Leiden-Boston, Brill, 2008 (Medieval Law and Its Practice, 2), p. 221-239].
- « Les conséquences inattendues d’une fête civique à Clermont », 1793, la patrie en danger. Actes du 2e colloque international, samedi 23 et dimanche 24 octobre 1993, organisé par les Archives départementales de l’Oise, Beauvais, Conseil général de l’Oise, 1996, p. 47-52.
- « À propos d’une lettre à Guillaume. La filiation légitime dans l’œuvre d’Ives de Chartres », Festschrift Rudolf Weigand, éd. Peter Landau, Roma, Libreria Atenea Salesiano, 1996 (Studia Gratiana, 27), p. 285-309 [= Autour de l’enfant. Du droit canonique et romain médiéval au code civil de 1804, Leiden-Boston, Brill, 2008 (Medieval Law and Its Practice, 2), p. 239-258].
- « Le droit canonique et la formation des grands principes du droit privé français », Die Bedeutung des kanonischen Rechts für die Entwicklung einheitlicher Rechtsprinzipien, éd. Heinrich Scholler, Baden-Baden, Nomos, 1996 (Arbeiten zur Rechtsvergleichung, 177), p. 9-22.
- « Sur un consilium de Paul de Castre », Estudios de historia del Derecho Europeo. Homenaje al profesor G. Martínez Díez, éd. Rogelio Pérez Bustamante et Maria Dolores Gutiérrez Calvo, Madrid, Editorial Complutense, 1994, t. I, p. 365-370 [= Autour de l’enfant. Du droit canonique et romain médiéval au code civil de 1804, Leiden-Boston, Brill, 2008 (Medieval Law and Its Practice, 2), p. 199-205].
- « Infans conceptus. Existence physique et existence juridique », Revue historique de droit français et étranger, t. 72 (1994), p. 499-525 [= Autour de l’enfant. Du droit canonique et romain médiéval au code civil de 1804, Leiden-Boston, Brill, 2008 (Medieval Law and Its Practice, 2), p. 53-86].
- « Citoyen », Droits. Revue française de théorie juridique, n° 17 (1993), p. 33-42.
- « Ius sanguinis : l’émergence d’un principe. (Éléments d’histoire de la nationalité française) », Revue critique de droit international privé, t. 82 (1993), p. 223-250 [= Autour de l’enfant. Du droit canonique et romain médiéval au code civil de 1804, Leiden-Boston, Brill, 2008 (Medieval Law and Its Practice, 2), p. 103-129].
- « Le rôle du conseil d’administration dans la gestion des sociétés anonymes au XIXe siècle », Histoire, Gestion et management : premières Rencontres, 27 et 28 novembre 1992, Toulouse, École Supérieure Universitaire de Gestion, 1993, p. 163-169.
- « Aux origines du droit des sociétés anonymes : le rôle méconnu du Conseil d’État », Études et Documents du Conseil d’État, t. 45 (1993), p. 425-429.
- « Liberté d’entreprendre, structures juridiques et rôle de l’État : l’apport de la loi du 24 juillet 1867 », Naissance des libertés économiques. Liberté du travail et liberté d’entreprendre : le décret d’Allarde et la loi Le Chapelier, leurs conséquences, 1791-fin XIXe siècle, éd. Alain Plessis, Paris, Institut d’histoire de l’industrie, 1993, p. 283-288.
- « La filiation dans le code civil de 1804 », Le Code Napoléon et son héritage. Colloque international, Łódź, 12-14 septembre 1989, Łódź, Wydawnictwo Uniwersytetu Łódzkiego, 1993 (Acta universitatis Lodziensis. Folia iuridica, 53), p. 95-104.
- « La femme au Moyen Âge : exposé de synthèse », La femme au Moyen Âge, Paris, La Documentation Française, 1992 (Collection des journées de la Faculté de droit Jean-Monnet, 2), p. 71-76.
- « “Pater is est quem nuptiae demonstrant” : jalons pour une histoire de la présomption de paternité », Revue historique de droit français et étranger, t. 69 (1991), p. 331-341, également paru dansLe droit de la famille en Europe. Son évolution depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours. Actes des journées internationales d’histoire du droit, éd. Roland Ganghofer, Strasbourg, PUS, 1992, p. 393-401 et Miscellanea Domenico Maffei, Goldbach, Keip Verlag, 1995, t. I, p. 173-183 [= Autour de l’enfant. Du droit canonique et romain médiéval au code civil de 1804, Leiden-Boston, Brill, 2008 (Medieval Law and Its Practice, 2), p. 185-197].
- « L’industrialisation et le droit : le développement des sociétés par actions en France au XIXe siècle », Studien zur Einwirkung der Industrialisierung auf das Recht, éd. Helmut Coing, Berlin, Duncker et Humblot, 1991 (Comparative studies in continental and Anglo-American legal history, 9), p. 51-77.
- « Les sociétés : présentation des sources », Les entreprises aux XIXe et XXe siècles, éd. Philippe Jobert, Paris, Presses de l’École normale supérieure, 1991 (Annuaire statistique de l’économie française aux XIXe et XXe siècles, 3), p. 93-102.
- « L’ordonnance dite d’Amboise de 1555, ou l’extraordinaire destinée d’un texte éphémère », Les Petites Affiches, 15 mars 1991, p. 23-35.
- « Bâtard » ; « Mariage » ; « Nom », Dictionnaire du Grand Siècle, éd. Frédéric Bluche, Paris, PUF, 1990, p. 170-171 ; 970-971 ; 1095-1096.
- « Nom, prénom », Houd Voet Bij Stuk. Xenia iuris historiae G. van Dievoet oblata, éd. Fred Stevens, Dirk van den Auweele, Leuven, Katholieke Universiteit Leuven. Faculteit der Rechtsgeleerdheid, 1990, p. 503-510 [= Autour de l’enfant. Du droit canonique et romain médiéval au code civil de 1804, Leiden-Boston, Brill, 2008 (Medieval Law and Its Practice, 2), p. 95-102].
- « Nomen, tractatus, fama, variation sous un même terme », Études d’histoire du droit médiéval en l’honneur de Josette Metman, Mémoires de la Société pour l’histoire du droit et des institutions des anciens pays bourguignons, comtois et romans, t. 45 (1988), p. 287-97 ; également paru dans Langage et droit à travers l’histoire. Réalités et fictions, éd. Guido van Dievoet, Philippe Godding, Dirk van den Auweele, Leuven-Paris, Peeters, 1989, p. 121-134 [= Autour de l’enfant. Du droit canonique et romain médiéval au code civil de 1804, Leiden-Boston, Brill, 2008 (Medieval Law and Its Practice, 2), p. 207-219].
- « Baptême et nom de baptême, notes sur l’ondoiement », Histoire du droit social. Mélanges en hommage à Jean Imbert, éd. Jean-Louis Harouel, Paris, PUF, 1989, p. 365-370 [= Autour de l’enfant. Du droit canonique et romain médiéval au code civil de 1804, Leiden-Boston, Brill, 2008 (Medieval Law and Its Practice, 2), p. 87-94].
- « The records of the medieval ecclesiastical courts, Part III : France », en collaboration avec Charles Donahue, The Records of the Medieval Ecclesiastical Courts, t. I, The Continent, éd. Charles Donahue, Berlin, Duncker und Humblot, 1989 (Comparative Studies in Continental and Anglo-American Legal History, 6), p. 59-115.
- « L’indissolubilité du mariage du concile de Florence au concile de Trente », Revue de droit canonique, t. 38 (1988), p. 69-78.
- « Règles générales et droit d’exception : les sociétés par actions pendant la période révolutionnaire », La Révolution et l’ordre juridique privé, rationalité ou scandale ?, Paris, PUF, 1988, t. II, p. 761-771 ; également paru dans Revue des sociétés(1989), p. 345-358.
- « Problèmes juridiques posés par l’édit de 1787 », Bulletin de la Société de l’histoire du protestantisme français, t. 134 (1988), p. 241-260.
- « Les causes du “mal” en droit des sociétés », Les Petites Affiches, 5 décembre 1986, p. 16-18.
- « Une nouvelle venue dans l’histoire du droit canonique : la jurisprudence », Proceedings of the Sixth International Congress of Medieval Canon Law, Berkeley, 1980, éd. Stephan Kuttner, Kenneth Pennington, Città del Vaticano, Biblioteca apostolica vaticana, 1985 (Monumenta Iuris Canonici, C/7), p. 647-657.
- « Recherches sur la pénétration du droit canonique dans le droit coutumier français (XIIIe-XVIe siècles) », Mémoires de la Société pour l’histoire du droit et des institutions des anciens pays bourguignons, comtois et romans, t. 40 (1984), p. 59-76.
- « Règle et réalité : les nullités de mariage à la fin du Moyen Âge », Revue de droit canonique, t. 32 (1982), p. 145-156.
- « L’intervention de l’État dans la constitution des sociétés anonymes au XIXe siècle (1807-1867) », Revue historique de droit français et étranger, t. 59 (1981), p. 383-418.
- « Règle et réalité dans le droit matrimonial à la fin du Moyen Âge », Revue de droit canonique, t. 30 (1980), p. 114-129.
- « Ad matrimonium contrahere compellitur », Mélanges offerts à Jean Gaudemet par l’Institut de droit canonique de l’université de Strasbourg, Revue de droit canonique, t. 28 (1978), p. 210-218.
- « Le transfert de compétence des officialités aux juridictions laïques », Mémoires de la Société pour l’histoire du droit et des institutions des anciens pays bourguignons, comtois et romans, t. 34 (1977), p. 191-196.
- « L’enfant naturel dans l’ancien droit français », L’enfant, t. II, Europe médiévale et moderne, Bruxelles, Librairie encyclopédique, 1976 (Recueils de la Société Jean Bodin, 36/2), p. 251-269 [= Autour de l’enfant. Du droit canonique et romain médiéval au code civil de 1804, Leiden-Boston, Brill, 2008 (Medieval Law and Its Practice, 2), p. 259-273].
- « Une institution inconnue : le conseil archiépiscopal de Lyon », Revue historique de droit français et étranger, t. 48 (1970), p. 226-251.


Les bibliothèques de l’IHD

Une revue partenaire

Ressources en ligne

La Société d’Histoire du Droit

L’Institut de Droit Romain

Rechercher